13 août, 2011

Les bonheurs de l'automne déjà en été...


Les champignons sont-ils une forme d'art ?
Oui sans conteste, car il n'est pas donné à tout le monde de savoir les cueillir, même si innombrables sont ceux qui les apprécient. De plus, ils participent à l'art de la table, du savoir boire et manger, de l'art de bien vivre, quoi !
Ce qui est une raison largement suffisante pour figurer ici, entorse estivale aux sujets habituellement présentés.

Après les grosses pluies de fin juillet, le 1er août vit des cueillettes de cèpes mémorables. Au point que le vendredi sur le marché tous les stands sans exception en présentaient, volaillers inclus, et à un prix abordable, démonstration simple de la loi du marché.
Nous les avons achetés (nous ne savons pas les cueillir et il vaut mieux dans ce cas s'abstenir) dès le premier jour, directement à la sortie de la forêt, où se tenait un marché du jour improvisé.



Ne sont-ils pas beaux ? Ici, dans le sud ouest, ils sont les seigneurs de la table, au point qu'on ne les appelle pas par leur nom commun de cèpe ou de bolet, mais on dit tout simplement : "le Champignon" et tout le  monde sait de quoi il s'agit, tout en niant savoir où on en trouve ou si la cueillette fut bonne. Surtout ne pas se faire piquer son coin et pour cela toutes les dissimulations sont bonnes. Et ça aussi, c'est tout un art !
 
 

2 commentaires:

christiana a dit…

Et en plus, toi aussi tu aimes la cueillette des champignons!

Les loisirs d'Ayron a dit…

Oh non ! Pas la cueillette, je n'y connais rien et ce serait le plus sûr moyen de m'enpoisonner. Quand je peux en acheter, je le fais mais les cueillir ...j'aimerais bien apprendre.