31 décembre, 2009

Miss Novembre 1 & 2


Deux figurines en grès (toujours mes restes de tournages ratés) à cuire bientôt, réalisées d'après modèle vivant et terminées à la maison.
Une agréable façon de commencer l'année, non ? Même si elle se nomment Miss novembre 1 & 2.



23 décembre, 2009

En attendant la suite...


Et pour accompagner l'image, un peu de très belle musique, ici : Saint Sens et là: Mendelsohn, avec un grand interprète que je vous laisse découvrir.



14 novembre, 2009

Et maintenant ?

video
Question éternellement récurrente pour l’homme, qu’elle précède ou suive l’action. Pensée fugace au bureau ou bruyante dans le fracas et le chaos des batailles, ou bien encore réflexion profonde face à nous même, personne n’y échappe et il nous arrive à tous de nous la poser, une ou plusieurs fois par jour.
Interrogation sereine à une table, au bar ou introspection devant un miroir, elle est là, qu’on l’attende ou pas…

Résine patinée, hauteur 55cm et clin d’œil à la gravité avec ce plan horizontal plein, sur lequel reposent les bras. Il évite de cacher le personnage derrière un plan vertical ou un pied et apporte un brin d’insolite dans le calme exprimé.

Explication de la lévitation avec une radiographie de profil (la maison ne recule devant aucun sacrifice pour ses lecteurs) : une tige scellée dans le seul point de contact et deux points de colle entre le dessous des bras et le plan :

20 octobre, 2009

Petits travaux d’été (suite et fin)



Embuscade : un guerrier, fait comme le travail précédent mais, encore brut de décoffrage, juste après remontage (le tronc a été séparé de la tête et des membres pour faciliter le moulage).

J’ai modestement essayé de restituer le mouvement de la vie à ce personnage statique en lui appliquant une règle classique : une partie du corps est encore dans la posture précédente, tandis qu’une autre a déjà atteint sa position finale (Voir entre autres Géricault, Course de chevaux à Epsom (le Derby)).

Petits travaux d’été (1)


Juste un chat (mais vous l’aviez deviné) modelé, coulé en pâtre et patiné simplement au cirage noir (encore une évidence !), équipement réduit d’été oblige.

Réalisé grandeur nature, avec son allure tranquille, il a trompé plusieurs invités qui le voyaient pour la première fois. Y'en suis tout fier...


Petit outil de travail


Un buste articulé pour essayer de travailler plus juste.

Coulé en résine (masque à gaz, gants chirurgicaux, lunettes de protection et vêtements prêts à être sacrifiés impératifs) et bricolé avec le corps d’un stylo publicitaire (le ressort) pour servir de modèle.

Rien de morbide, rassurez-vous, je vais bien merci ; et n'en suis pas encore aux autopsies à la sauvette de Léonard, juste à compulser des ouvrages d'anatomie artistique, ce qui explique la forme volontairement approximative.

Seules les formes globales ou intervenant dans les reliefs extérieurs des personnages ont été respectées. Un exercice nécessaire pour assimiler les dimensions et l’articulation de la cage thoracique et du bassin.

Le torse est considéré comme essentiel dans la mise en place d’un personnage, les membres venant seulement compléter l’attitude ; la preuve, c’est qu’un buste est expressif même sans membre ni tête...

01 juin, 2009

MasaÏ



Une figurine tout en hauteur( environ 50 cm), en grès émaillé, réalisée pour utiliser la terre récupérée après des séances de tour. Le résultat est agréable et elle semble plaire, plus que je ne l'aurais cru. Du coup, elle mérite de figurer ici. Emaux : rouge brillant, noir mat et même doré !

31 mai, 2009

Les dames de PompeÏ


En séchant, mes deux petites terres ont pris une couleur cendre, alors pourquoi ne pas les mettre en situation, telles qu'on les aurait retrouvées dans les thermes de Pompeï ?
Il ne reste qu'à imaginer les dialogues, quelques minutes avant la catastrophe...
- "Tiens, en allant au marché ce matin, il y avait une drôle de fumée qui sortait de la montagne, ça m'a même fait tousser, heureusement il y avait du vent" - " Au marché, j'y vais plus : t'as vu le prix des légumes cette année !"

Petite famille


Une "petite famille" inachevée (pas la famille, quoique) par faiblesse de la pierre de Langres qui supporte mal les évidements et surtout, par inadaptation du sujet vis-à vis de la dite pierre. Et là, je ne peux m'en prendre qu'à moi-même.
Ce joli caillou de teinte ocre est cristallisé et avait quelques veines qui se sont révélées des failles...
D'où l'importance de ne pas faire n'importe quoi dans n'importe quoi.
Le sujet de l'équilibre de l'enfant sur les genoux des deux parents est intéressant et je le reprendrait sans doute dans un matériau adapté, à tailler ou mieux, à modeler.

30 mai, 2009

"Lecture et Sculpture" ou "Sculpture et Lecture"

Une expo collective, avec un titre de contrepèterie belge, qui doit mettre en évidence dans un lieu supposé à forte circulation, on le souhaite pour la littérature, des pièces en 3 dimensions : modelages et autres pièces présentées par l'Atelier libre et l'Atelier de taille directe.

Les charmantes dames de la bibliothèque ont annoncé qu'elles feraient le lien avec des ouvrages ayant une relation avec nos modestes travaux. Une belle découverte pour les sculpteurs et également pour vous, si vous faites partie des visiteurs réguliers ou occasionnels du lieu.

20 mai, 2009

Miss May

video

Petits modelages en grès d'Irak, offert généreusement avant son départ par une sculpteuse partie au pays ensoleillé d'Haribo, qu'elle en soit remerciée ici car son grès était porteur dune belle inspiration.

video

Réalisés d'après modèle vivant, 45 minutes sur place par pose et mise au point à la maison (mais on ne finit jamais de fignoler ces choses là comme on le voudrait).

Les vidéos ont mis en évidence un certain nombre de défauts corrigés, en partie depuis, mais sans refaire la prise d'images.

D'une hauteur de 32 centimètres pour le plus haut, ils sèchent gentiment en attendant une éventuelle cuisson qui leur donnera une consistance suffisante pour ne pas s'émietter à la moindre caresse.

28 février, 2009

Cheval furieux (Crazy Horse ?)



Colère de l’animal qui se cabre en battant des antérieurs et équilibre sur les pattes arrières.
Suppression des « accessoires » : crinière et queue pour davantage d’intensité de la masse.

En fait, premier travail en résine polyester, (le bronze du pauvre), une technique passionnante qui offre une grande souplesse de montage après « décochage » des pièces à partir des différents moules (il yen eut 5 pour : le corps, la tête et 3 pattes). Les retouches sont en principe invisibles et les possibilités de patine innombrables. Sans parler des postures possibles, puisque tout l’animal ne repose en réalité que par un seul sabot ! Devinez lequel !

Intermède



Petite marmite en grès pour deux, juste pour mijoter au four et servir des ragoûts, tajines et autres plats de terroir savoureux.
Le canard, c'est pour la frime et le plaisir de l'oeil, avant celui du palais.